Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2009

VEUVAGE : CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR LA RETRAITE DE REVERSION

LE DECES D'UN PROCHE EST UNE PERIODE TRES DIFFICILE & DOULOUREUSE
SUR LE PLAN HUMAIN...... BIEN SUR
MAIS, -ET C'EST ENCORE TRES SOUVENT LE CAS -
S'AJOUTENT A LA PEINE DE LA DISPARITION DU CONJOINT DE NOMBREUSES
TRACASSERIES ADMINISTRATIVES.
ET, SOUVENT, UNE PERTE BRUTALE DE RESSOURCES QUI PEUT ETRE
DRAMATIQUE POUR LE CONJOINT SURVIVANT.
AFIN DE FACILITER LES NOMBREUSES DEMARCHES A ENTREPRENDRE,
LA CRAM DU LANGUEDOC MET A LA DISPOSITION
DE SES ASSURES, UN GUIDE DES DROITS ET SERVICES EN CAS DE VEUVAGE
CE GUIDE EST EGALEMENT DISPONIBLE EN TELECHARGEMENT SUR :
www.retraite.cnav.fr

LA CRAM PEUT VERSER UNE PRESTATION AU CONJOINT SURVIVANT
SOUS CERTAINES CONDITIONS.
L'ATTRIBUTION D'UNE PRESTATION PAR LA CRAM N'EST PAS AUTOMATIQUE
ELLE DOIT IMPERATIVEMENT ETRE DEMANDEE POUR ETRE VERSEE ET SON
PAIEMENT N'EST PAS RETROACTIF.

SI LE CONJOINT PERCEVAIT UNE RETRAITE DE LA CRAM
OU S'IL N'ETAIT PAS RETRAITE MAIS AVAIT EXERCE UNE ACTIVITE SALARIEE
RELEVANT DU REGIME GENERAL, UN ACTE DE DECES DOIT ETRE ADRESSE
A LA CRAM

LA VEUVE OU LE VEUF OU LE CONJOINT DIVORCE D'UN ASSURE DECEDE
PEUT DEMANDER UNE PRESTATION DE LA CRAM EN FONCTION DE SON AGE
ET DE SES RESSOURCES

-SOUCE BULLETIN CRAM 2008-

Les commentaires sont fermés.